L’oeil du cyclone

« Puis l’amour fut emporté au large. Encore une fois, la solitude regagna le terrain qu’elle avait laissé quelques temps. On aurait cru l’oeil d’un cyclone… »